A voir: L’oreille interne, Julien Sirjacq, City Sonic/Iselp

A travers la réappropriation d’archives et d’objets de la collection -glanés par hasard-  du compositeur et chef d’orchestre Boris Vinograd, Julien Sirjacq se fait le passeur insolite d’une mémoire disparue. Le plasticien pousse ici son interrogation relative à l’espace jusqu’à celui de l’espace sonore en mêlant objets « empruntés » et objets crées, images reproductibles et sons enregistrés. Et au-delà de l’exposition de son propre geste, c’est de la transmission dont l’artiste nous entretient, de ses nouvelles formes possibles, et peut-être aussi -et avant tout?- de son urgence.

L’exposition se déroule du 24 août au 15 septembre 2012 à l’Iselp (Bruxelles) dans le cadre du dixième festival City Sonic.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :